Point d’information Covid 19 (Mise à jour le 22/05)

Madame, Monsieur,
Chers parents d’élèves,
Ia Orana,
Le Haut Commissaire et le Président   ont annoncé le 20 mai dernier  le dé-confinement de la Polynésie française.
Madame La Ministre de l’Éducation demande donc à tous les enfants en âge d’être scolarisés de reprendre le chemin de l’école dans ce courier.
En conséquence, le service des transports de la DGEE en étroite collaboration avec les établissements scolaires organise dès à présent le retour des élèves pour les prochains jours au Collège Cetad de HAO.
La continuité pédagogique mise en place durant ces dernières semaines cessera donc le vendredi 29 mai.
Je tiens à remercier particulièrement tous les personnels enseignants, communaux, pompiers, mutoi … qui se sont investis sans compter pour que nos élèves continuent  leur activités scolaires durant ces longues semaines de confinement.
Je tiens également à vous remercier, parents d’élèves,  pour votre engagement  à nos côtés par téléphone avec les professeurs principaux et auprès de vos enfants en les accompagnant dans leurs travaux.
L’internat est à présent  en mesure d’accueillir tous les internes, il a été particulièrement nettoyé suivant les consignes d’hygiène et de propreté récemment communiquées par les autorités sanitaires.
Il est important que les élèves retrouvent leurs professeurs afin de poursuivre ensemble tous leurs apprentissages et de préparer ainsi dans de bonnes conditions la rentrée scolaire d’août 2020.

Dans l’attente d’accueillir très prochainement vos enfants, je vous assure de mes très cordiales salutations,

Le Principal du collège de HAO,

Jean Philippe Ritzler

mise à jour du 30/04/2020

Madame, Monsieur,
Cher(e)s Parents,
Ia Orana,

Comme indiqué lors de la conférence de presse du Président et du Haut commissaire lundi 27 avril dernier, les rapatriements des élèves vers leurs établissements scolaires  ne sont pas prévus avant  le 18 mai.
J’attendrai donc les prochaines communications  des autorités ( Monsieur le Président, Monsieur le Haut commissaire et Madame la Ministre de l’Éducation)  et les décisions qu’elles auront arrêtées pour vous informer des modalités  d’organisation du retour des élèves au collège – Cetad de Hao.
Dans l’attente, la continuité pédagogique se poursuit comme indiqué ci-dessous.

 J’adresse tous mes remerciements à l’ensemble des personnels enseignants du 1er et du  second degré ainsi qu’à tous les Tavana et  personnels des communes de nos atolls de recrutement pour leur investissement et leur dévouement dans cette situation inédite que nous vivons mais toujours  unis dans l’intérêt de nos élèves et de vos enfants.

Avec l’assurance de mes très cordiales salutations,
Mauruuru maitai.

Le Principal,
Jean Philippe Ritzler

Allègement du confinement des Archipels

Madame, Monsieur,
Chers Parents,
Comme suite à la déclaration du Président et du Haut Commissaire en date de vendredi 17 avril, je vous confirme l’allègement du confinement  pour le collège Cetad de Hao.
Celui-ci  s’organisera de la façon suivante  du 20 avril au 3 mai.
Les gestes barrière devront être respectés, ils seront à nouveau expliqués et présentés  aux élèves.

  • Pour les élèves du collège – Cetad résidents sur l’atoll de Hao, les enseignants du  collège les accueilleront à compter de mercredi 22 avril à 7h.  Ces élèves seront dans un premier temps accueillis les matins de 7h à 11h et pourront déjeuner à la demi pension à partir de  ce mercredi.  Le travail de continuité pédagogique leur sera remis ce  mercredi au collège. Ils pourront ensuite travailler sur ces documents en étant accompagnés par leurs professeurs au collège.
  • Pour les élèves du collège – Cetad de Hao qui résident sur d’autres atolls, compte tenu de l’absence de rapatriements pour l’instant, la continuité pédagogique se poursuit avec le lien sur le site du collège et sur pronote. Les communes éditent les documents de travail et les distribuent ou les mettent à disposition des élèves en Mairie.  Les Professeurs principaux continuent leurs appels téléphoniques pour suivre et conseiller les élèves.
  • Pour les élèves Lycéens à Tahiti qui résident sur l’atoll de Hao, ceux -ci doivent prendre contact avec le Collège de Hao pour qu’ils soient accueillis les lundis, mardis et jeudis de 13h à 16h. 

Avec les remerciements de toute l’équipe du collège aux Tavana, aux personnels des communes, aux pompiers et Mutoi qui se mobilisent efficacement pour la réussite de ce dispositif,
Bon travail et bonne semaine à tous,
Le Principal,
Jean Philippe Ritzler

La DGEE communique les informations suivantes:

Point de situation N°3 Mise en place de la continuité pédagogique

Mot du principal du 27/03

Madame, Monsieur,
Chers parents,
Dans l’attente de nouvelles directives, nous respectons le confinement qui nous est demandé.
Madame Buttin, notre infirmière scolaire vous contacte régulièrement pour prendre de vos nouvelles et recueillir des informations sur l’état de santé de vos enfants. Je vous remercie pour l’accueil toujours chaleureux que vous lui réservez.
Nous travaillons actuellement sur la continuité pédagogique que nous mettrons en place si les mesures actuelles devaient se prolonger.
Je vous invite donc à consulter régulièrement le site du collège sur lequel je  vous communiquerai l’organisation mise en place pour assurer la continuité pédagogique.
Prenez bien soin de vous et des vôtres, 
Bien cordialement,
Le Principal,
Jean Philippe Ritzler

Point d’information Covid 19 (Mise à jour du 17/03)

Chers parents,
Comme indiqué sur le point d’information N° 2  les vacances scolaires sont avancées d’une semaine et les cours cesseront ce mercredi à 12h.
Les rapatriements pour les élèves internes vont être organisés très prochainement, le collège ne dispose pas à cette heure  du planning établi par la DGEE.
En cas de prolongation de la mesure de fermeture des établissements scolaires des informations pratiques vous seront transmises concernant la continuité pédagogique qui sera assurée  à l’aide de différents outils (pronote, Cned, mail…).
Restant à votre écoute,
Le Principal,
JP Ritzler

La DGEE communique auprès des élèves et des parents, voici le points de situation N°2 du 17/03/2020

Pour plus d’informations rendez-vous sur Le site de la DSP

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2020/03/27/point-dinformation-covid-19/

Une salle informatique au CETAD de Hao

Depuis cette semaine, la salle « artisanat » change de nom est devient  » artisanat et informatique ». En effet, 12 postes informatiques connectés au serveur pédagogique du collège sont opérationnels depuis hier midi.

Je tiens à remercier sincèrement notre « technicien » Teano Temano qui a réalisé tous les câbles réseaux de cette salle.

Temano notre « technicien réseau »

Dès aujourd’hui, les élèves de CPAP PMH et de GEMM ont pu travailler dans leur salle…

Les élèves de PMH1 au travail

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/03/18/une-salle-informatique-au-cetad-de-hao/

Rencontre inter-degrés placée sous le signe des légendes polynésiennes

Vendredi matin 12 Mars, s’est déroulée la première rencontre-inter degrés entre les élèves des classes de CM1, CM2 et 6ème de HAO. Cette rencontre a eu lieu dans le cadre d’un projet d’écriture de conte traditionnel à plusieurs mains.

Pendant cette matinée, l’objectif était de permettre aux élèves de chaque classe de se rencontrer et de prendre un petit bain de culture polynésienne.

D’abord, les sixièmes ont été joyeusement accueillis par les élèves de l’école primaire et les couronnes de fleurs ont gaiement colorés cette matinée ensoleillée.

Puis, plusieurs ateliers culturels et ludiques ont été proposés  aux élèves afin qu’ils échangent à propos du début de leur conte et afin qu’ils nourrissent leur imagination pour poursuivre l’écriture de celui-ci.

Ainsi, les élèves ont écouté des légendes en français et en paumotu et ils ont appris une chanson en paumotu. Ils ont également réfléchi à des titres pour leur conte et à des illustrations pour leur première de couverture. Enfin, ils ont eu des ateliers d’ écriture et de mise en voix de leur texte, d’expression corporelle, de percussion. Ils ont enfin eu un atelier de virelangue.

A la pause goûter, une petite collation sucrée a été proposée aux élèves dans le respect de la culture paumotu : des fruits, des beignets, de l’eau de coco ont ainsi été servis aux enfants qui se sont bien régalés…

Guidés par les enseignants de l’école et du collège, les élèves se sont montrés enthousiastes et créatifs tout au long de la matinée. Soyons sûrs que toutes ces activités seront source d’inspiration et permettra aux enfants de poursuivre et d’achever l’écriture de leur conte.

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/03/17/rencontre-inter-degre-placee-sous-le-signe-des-legendes-polynesiennes/

Carrefour des métiers : des rencontres enrichissantes pour les élèves de troisième

Sous l’égide de M. Bonnet, professeur d’art plastique et coordonnateur du parcours Avenir, un forum des métiers s’est déroulé au collège le 10 mars dernier. L’objectif était d’initier des rencontres entre les élèves de troisième et des professionnels issus de différents domaines d’activités.

Après avoir été accueillis par M. Ritzler, le principal du collège, les professionnels se sont rendus dans les salles où ils ont reçus les élèves venus à leur rencontre en petits groupes. Les élèves ont ainsi bénéficié d’un entretien de trente minutes environ afin de mieux découvrir les métiers présentés.

Les professionnels ont été nombreux à répondre à l’appel et ont déployé une belle énergie pour présenter leur métier et répondre aux questions préparées par les élèves.

L’après-midi a également été encadré par les élèves du lycée professionnel. Tandis que les élèves de GEMM se sont assurés du bon roulement des groupes de salle en salle, les élèves de PMH ont accueilli les intervenants avec un café gourmand de bienvenue et une collation sucrée en fin de journée pourles remercier de leur collaboration.

Elèves et professionnels ont exprimé leur satisfaction à la fin de cette journée enrichissante. Ainsi, les futurs lycéens ont pu conforter ou non leur choix d’orientation, découvrir de nouveaux horizons professionnels et prendre conscience du travail qu’il faut encore fournir pour obtenir la filière désirée après la troisième.

Un grand remerciement à tous ceux qui ont permis le succès de cette après-midi dédiée à l’orientation et plus particulièrement les professionnels qui ont généreusement partagé leur goût pour leur métier.

Ci-dessous quelques images des rencontres.

Retrouvez l’article paru à ce sujet dans le Tahiti Infos du 11 Mars 2021 en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.tahiti-infos.com/Les-collegiens-de-Hao-a-la-decouverte-des-metiers_a199013.html

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/03/13/carrefour-des-metiers-des-rencontres-enrichissantes-pour-les-eleves-de-troisieme/

Les élèves de Gemm 1 ont organisé leur première sortie touristique

Encadrés par leurs professeurs madame Marakai, messieurs Bogo, Brotherson et Tigli, les élèves de Gemm 1 ont proposé leur première sortie touristique à des habitants de Hao qui ont pris plaisir à jouer les touristes le temps d’une magnifique journée de découverte des traditions puamotu.

Depuis la rentrée 2021, les élèves de Gemm qui préparent un CAP gestion et exploitations des milieux marins sont amenés à développer de nouvelles compétences au cours de leur formation. Ils doivent ainsi apprendre à imaginer, organiser et mener des activités touristiques. Le 18 Février dernier, ils ont donc proposé une journée de découverte d’un motu avec des activités traditionnelles.

Accueil en musique et en fleurs, découverte commentée de l’atoll, initiation à la pêche, au tressage, à la confection du pain coco, baignades : c’est une journée riche de découvertes qui a été proposée à ceux qui ont joué les touristes d’un jour pour permettre aux élèves de Gemm1 de se former.

Noa et Félix rappellent les règles de sécurité.

La journée s’est achevée sur une baignade avant le retour en bateau au quai de Otepa.

Si cette journée a été enrichissante pour les visiteurs, elle l’aura été tout autant pour les élèves. Dés le lendemain de la sortie, une séance pédagogique a été réalisée par les professeurs afin d’analyser les points forts de la journée ainsi que les points à améliorer. Il s’agissait de la première expérience des élèves en tant qu’organisateurs et il va leur falloir gagner en autonomie au cours des prochaines sorties.

Tous ceux qui ont participé à cette journée les encouragent à poursuivre leurs efforts pour devenir de vrais professionnels.

De leur côté, les élèves remercient tous ceux qui ont permis la réussite de cette journée et notamment les habitants de Hao qui ont joué les touristes et n’ont pas hésité à les aider et à leur transmettre leur savoir-faire.

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/03/06/les-eleves-de-gemm-1-ont-organise-leur-premiere-sortie-touristique/

Parcours citoyen. 8 Mars : Journée de la femme, des élèves s’engagent contre les violences faites aux femmes

Dans le cadre de la journée de la femme, le Vice-Rectorat a organisé un concours d’affiches visant à sensibiliser aux violences contre les femmes.

Accompagnés de Mme Michiels, l’enseignante documentaliste, une dizaine d’élèves volontaires se sont réunis deux mercredis après-midi pour se documenter, réfléchir à cette problématique et imaginer leurs affiches.

Les élèves ont également été initiés à l’outil numérique Canva afin de réaliser ces affiches.

Découvrez ci-dessous le fruit de leur travail.

Bravo à tous les élèves pour leur investissement.

Ces affiches sont également à retrouver sur le panneau d’affichage à l’entrée du CDI.

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/03/06/parcours-citoyen-8-mars-journee-de-la-femme-des-eleves-sengagent-contre-les-violences-faites-aux-femmes/

Parcours citoyen. Libérer la parole pour prévenir la violence au collège

Mme Boitel, la conseillère principale d’éducation, a proposé des séances de sensibilisation au harcèlement scolaire à toutes les classes du collège. Mme Buttin, l’infirmière, a également participé à ces échanges.

Dans un premier temps, ce sont les élèves de sixième et de cinquième qui ont réfléchi aux différentes émotions qu’on peut ressentir à l’école. Puis, ils ont évoqué leurs propres émotions par un dessin.

Les élèves ont ensuite listé les différentes formes de violences qui peuvent exister dans un établissement scolaire et ont chiffonné leur portrait pour symboliser ces violences.

Puis, le portrait a été défroissé et les élèves ont réfléchi à ce que pouvaient symboliser les flétrissures du papier : la peine, la tristesse, la colère.

Enfin, les collégiens ont pensé aux moyens d’éviter la violence au collège et ont proposé des solutions telles que développer la communication entre élèves ou bien parler à un adulte.

Dans un second temps, les élèves de quatrième et de troisième ont regardé un film tiré d’une campagne de prévention, intitulé Le jour des claques. Après le visionnage, le film a été analysé séquence par séquence afin de définir ce qu’est le harcèlement, les émotions qu’il peut susciter et les moyens d’y remédier.

Ces séances d’échanges et de débats ont permis à de nombreux élèves de s’exprimer et de réfléchir à la possibilité d’améliorer l’écoute et la communication entre tous afin de prévenir les violences qu’elles soient verbales ou physiques.

Elles auront aussi permis de rappeler que la violence n’est jamais une solution et que le harcèlement est un délit puni par la loi.

Mme Boitel propose aux élèves qui le souhaitent de poursuivre la réflexion sur ce thème et de réaliser des affiches de sensibilistion à la lutte contre les violences. Les élèves intéressés doivent se faire connaître auprès de la CPE ou de la documentaliste.

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/03/04/liberer-la-parole-pour-prevenir-la-violence-au-college/

EPI le fait nucléaire : les élèves poursuivent leur immersion dans l’époque du CEP

Le jeudi 11 Février 2021, les trois classes de troisième du collège ont poursuivi leur découverte de l’époque du CEP grâce à Monsieur Tuahine et M. Foster venus à la rencontre des élèves pour témoigner de ce qu’ils ont vécu.

M. Tuahine et M. Foster

Les deux intervenants ont d’abord commenté le diaporama réalisé par M. Bonnet, professeur d’art plastique. Puis, ils ont répondu aux questions des élèves. De nombreuses images d’archives ont illustré leurs propos.

Découvrez ci-dessous quelques exemples des questions posées par les élèves ainsi que les réponses apportées par les intervenants.


Les habitants d’Otepa savaient-ils quelles expériences étaient menées sur l’atoll et avaient-ils connaissance du matériel sensible qui y était stocké ?

Non, les gens ne savaient pas ce qui se passait réellement. A l’époque, on ignorait tout des conséquences du nucléaire.


A quel moment transitaient les échantillons prélevés à Mururoa. ? Traversaient-ils le village ?

Les échantillons étaient transportés de l’aérogare vers le sud de l’atoll où se trouvaient les laboratoires du CEA. On y analysait ce qui avait été prélevé à Hao. Les échantillons étaient transportés dans des énormes camions qui étaient escortés par des militaires en armes. Quand les convois passaient, la population applaudissait à leur passage, émerveillée à la vue des énormes engins militaires. On n’avait jamis vu ça à Hao !

On entend souvent dire par les habitants d’Otepa qui ont connu cette époque que « l’argent coulait à flot ». Pouvez-vous nous donner des exemples du « luxe » de l’époque ?

C’est vrai que pour empêcher les gens de trop se poser de questions, la population avait accès à de nombreux avantages. Elle pouvait bénéficier des loisirs et des services du CEP. L’accès à l’eau et à l’électricité étaient gratuits par exemple. Il y avait un cinéma, un hôpital, une boutique, une base nautique…

Quel impact ce fonctionnement a eu sur la vie des habitants de l’atoll ?

Beaucoup de gens ont abandonné la coprahculture. Travailler pour le CEP était moins pénible et permettait de bien gagner sa vie.

Avec du recul, que pensez-vous de cette période ?

Il y a à la fois la nostalgie d’une période où la vie semblait plus facile et la prise de conscience terrible des conséquences des essais nucléaires sur l’environnement, la santé de la population et la vie quotidienne des habitants.

La rencontre a été très riche d’enseignements pour les élèves. Enzo, en 3ème Aito, témoigne : « moi, ce qui me choque le plus, c’est la manière dont on a acheté le silence des habitants. » Tepiu, en troisième Hakari, retient de son côté que la pollution est encore bien présente sur l’atoll. Par exemple, certaines habitations construites par l’armée n’ont pas encore été désamiantées.

Avec leurs professeurs, les élèves vont poursuivre leur travail de recherches, de réflexion et de création autour de cette thématique du nucléaire.

Un grand merci à messieurs Tuahine et Foster pour l’évocation de leurs souvenirs, la transmission de leur savoir et leurs encouragements aux élèves à poursuivre leur travail de mémoire.

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/02/15/epi-le-fait-nucleaire-les-eleves-poursuivent-leur-immersion-dans-lepoque-du-cep/

Carrefour des Métiers

Affiche du Carrefour des Métiers 2021, conçue par Manulei GANAHOA, 3e FARA

Le collège de Hao organise une nouvelle édition de son Carrefour des Métiers

le MERCREDI 10 MARS 2021 de 13h30 à 15h30 au Collège de Hao

Cette demi-journée d’information à destination des classes de 3ème s’inscrit dans leur Parcours Avenir.

À cette occasion, les professionnels de l’atoll viendront rencontrer nos élèves et échangeront avec eux sur leurs métiers.

Des ateliers permettront  de découvrir les différentes professions, leurs enjeux, les compétences et formations nécessaires pour les exercer, les avantages et difficultés rencontrées…

Nous remercions dès à présent l’ensemble des intervenants qui se sont engagés à nos côtés dans l’organisation de cette manifestation, afin d’aider nos futurs lycéens dans leurs choix d’orientation.

Stéphane Bonnet – Professeur d’Arts Appliqués, porteur de la mission de coordination et formalisation du Parcours Avenir

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/02/15/carrefour-des-metiers/

EPI fait nucléaire : la classe de troisième Fara sur les traces du CEP à Hao

Mercredi 27 Janvier, dans le cadre de notre EPI sur le fait nucléaire, nous nous sommes rendus sur les vestiges du CEP, accompagnés de M. Théodore Tuahine, l’ancien Tavana de Hao. Il a bien connu cette époque du Centre d’Expérimentation du Pacifique.

Afin de préparer la sortie, M. Bonnet, notre professeur d’art plastique nous a présenté un diaporama très complet pour nous rappeler les dates clés du CEP, illustré d’images d’archive très intéressantes et parfois inédites.

Puis, en bus, nous avons rejoint M. Tuahine à la sortie du village pour qu’il évoque cette période de notre histoire.

Nous avons commencé notre visite dans ce qui constituait la « zone vie », c’est à dire l’espace dans lequel les militaires étaient logés, pouvaient se divertir ou bien encore faire leurs courses dans une boutique très bien approvisionnée. Les tarifs étaient très avantageux.

Cette zone était également accessible aux civils munis d’un badge. Les habitants de Hao appréciaient de pouvoir bénéficier des avantages de la base qui était également pourvoyeuse d’emplois.

Aujourd’hui, il ne s’agit évidemment plus d’une zone militaire. Certains bâtiments sont à l’abandon tandis que d’autres sont habités.

Il y avait également un hôpital et un cinéma qui s’étendait sur plus de 1000 m2.

Nous avons poursuivi notre visite aux alentours de l’aéroport. Un seul petit hangar subsiste de cette période mais à l’époque il y en avait de très nombreux. La piste s’étend sur 3380 m de long.

A époque du CEP, sept quais permettaient le déchargement du matériel, des hommes et du ravitaillement.

Ce quai porterait le nom d’un plongeur qui aurait perdu la vie en travaillant sur l’agrandissement de la passe Kaki pour permettre aux grands navires militaires de la traverser.

Si le CEP a apporté un certain confort économique aux habitants de Hao, il a également eu d’importantes conséquences sur le plan environnemental.

En effet, c’est à Hao, sur la « dalle vautour », qu’étaient par exemple nettoyés les avions qui traversaient les nuages atomiques à Mururoa pour en prélever la poussière et la faire analyser.

Encore aujourd’hui, on trouve des zones de décontamination de produits qui peuvent être pollués.

Zone de dépollution

Grâce à M. Tuahine, nous avons approfondi nos connaissances de cette période importante pour l’histoire de Hao, de la Polynésie en général et de la France. Nous avons compris pourquoi les Polynésiens ont pu trouver certains avantages économiques au CEP tout en prenant conscience que l’impact environnemental a été catastrophique.

Nous remercions M. Tuahine et M. Bonnet de nous avoir permis cet enrichissement culturel.

Article rédigé par Manulei Ganoha et Inivai Vanaa de troisième Fara.

Photos : Mme Michiels

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/01/30/epi-fait-nucleaire-la-classe-de-troisieme-fara-sur-les-traces-du-cep-a-hao/

Parcours avenir : rencontre avec Tehauarii Vero, élève au lycée Hôtelier de Tahiti

Le 12 Janvier dernier, M. Tigli, cordonnateur du cétad, a organisé une rencontre entre les élèves de troisième et Tehauarii Vero, une ancienne élève du Cétad.

Tehauarii a présenté son parcours scolaire et partagé son expérience. Après avoir décroché de l’école pendant quelques années, elle a intégré le Cétad à la rentrée 2018 afin de reprendre confiance en elle et de retrouver le goût des études. Sa formation au Cétad lui a également permis de renouer avec le rythme scolaire, de consolider ses acquis dans les matières générales et d’acquérir de nouvelles compétences en matières professionnelles.

Elle a donc préparé un CAP PMH (petite et moyenne hôtellerie) qu’elle a réussi avec brio. Ce succès lui a permis d’entrer en première bac pro restauration et service de cuisine au lycée hôtelier. En outre, elle fait partie de la première « classe défense » mise en place au lycée hôtelier. Il s’agit d’un partenariat signé avec la marine nationale qui permet aux élèves de découvrir ce milieu professionnel. Au moment de la rencontre avec Tehauarii, elle se préparait à effectuer son stage au mess de Arue : une grande source de motivation et de fierté pour l’étudiante.

Les élèves de troisième ont ainsi découvert les diplômes et les filières qu’offre le lycée hôtelier : la cuisine, le service, la boulangerie ou la pâtisserie par exemple.

Tehauarii a également souligné que l’ambiance du lycée hôtelier était très agréable et propice au travail scolaire. Elle a ajouté qu’elle ne s’y sentait pas seule malgré l’éloignement de Hao car l’entraide entre îliens est bien réelle. Hirirau Teuru, également élève au lycée Hôtelier et présente lors de la rencontre, a confirmé les impressions de Tehauarii.

Preuve de son enthousiasme pour sa formation, notre ancienne élève envisage de poursuivre ses études après le bac en ajoutant à ses diplômes une mention complémentaire traiteur.

On ne peut que lui souhaiter de réussir et peut-être aura-t-elle suscité des vocations chez les élèves de troisième.

Lien Permanent pour cet article : http://www.collegecetadhao.com/2021/01/29/parcours-avenir-rencontre-avec-tehauarii-vero-eleve-au-lycee-hotelier-de-tahiti/

Lire plus